Rigips Trophy 2014.
Toni-Areal Zurich remporte le trophée d'or.

 

L'objet qui a remporté le Trophy Rigips cette année a été exécuté par le bureau d’architecture zurichois EM2N et par le spécialiste en construction à sec Goger-Swiss à Dietlikon. Cet important projet, réalisé par Allreal Toni AG en tant que maître d’ouvrage, dévoile une performance remarquable en matière de construction à sec si l'on regarde sous la surface de plâtre, qui est souvent revêtue d'autres matériaux pour des raisons esthétiques et acoustiques. Parmi les 20 objets qui ont participé au Trophy, nombreux sont ceux dont les qualités techniques ont impressionné. La construction à sec progressiste est en mesure de faire bien plus que «seulement» du revêtement et de la mise en forme, comme le Trophy Rigips de cette année le prouve. Environ 160 invités ont assisté à une remise des prix professionnelle et divertissante le 28 février 2014 passé à Lausanne.


Ce qui impressionne pour un bâtiment utilitaire tel que celui de Toni-Areal, jadis la plus grande entreprise de traitement du lait d'Europe, et qui abrite aujourd'hui les nouveaux locaux de la Haute École d'art de Zurich, c'est l'étendue considérable et la diversité des applications du plâtre. Malgré le fait que – ou justement parce que – la construction à sec est omniprésente, on ne la voit pas. Ses performances en matière de structure spatiale, de protection phonique, de protection incendie et d'acoustique sont d'autant plus importantes pour le fonctionnement de tout l'édifice. Voici ce que le jury, composé d'architectes et de maîtres plâtriers, en dit: «Cet important projet a été soumis à un changement d'affectation global, qui n'a été possible que grâce à l'utilisation conséquente des systèmes de construction à sec.» Une raison essentielle de ce verdict positif est le faible poids du plâtre par rapport à d'autres matériaux de construction, après que deux sols intermédiaires supplémentaires aient été construits. Le jury continue: «Le constructeur à sec a également emprunté des voies innovantes, élaboré des solutions constructives complexes et les a parfaitement bien mises en œuvre pour atteindre les objectifs élevés.»

Deux autres trophées

Le Trophée d'argent est revenu à la Suisse romande, à l'entreprise de plâtrerie M. Riedo & Fils SA ainsi qu'aux deux bureaux d'architecture Aeby Aumann Emery architectes et Lateltin & Monnerat architectes pour le Collège Gambach à Fribourg. Il s'agit là aussi d'un objet, constitué d'un vieux bâtiment et de trois nouvelles constructions, qui a été entièrement conçu en construction à sec en plâtre. Le jury a été impressionné par la complexité de ce projet, mais surtout par la diversité et les performances du constructeur à sec. Le Trophée de bronze a été remis à W. Schlatter-Diethelm AG de Schaffhouse et au collectif d'architectes NAU Architecture/Drexler Guinand Jauslin Architekten de Zurich, pour leur travail dans la banque Raiffeisen de Schaffhouse. «Petit mais joli – cette description correspond parfaitement à ce projet de transformation exigeant et concluant», estiment les membres du jury.

Complexité croissante de l'utilisation du plâtre

Outre les trois prix principaux, des prix principaux dans les catégories Bâtiment d'exploitation, Construction résidentielle et Innovation:

Prix spécial Bâtiment d’exploitation: Hotel Intercontinental in Davos

Gagnant du prix spécial Construction résidentielle: Südpark in Basel

Gagnant du prix spécial Innovation : Luxushotel Alpina in Gstaad